0610negativespace1-14 Généralement, les successions s’ouvrent par la mort de l’individu. Néanmoins, il existe d’autres causes, au-delà de la mort naturelle, qui permettent d’ouvrir la succession. Il arrive que le droit assimile des personnes disparues ou absentes à des personnes décédées. La succession s’ouvre à la mort du défunt. Or la mort doit être constatée sur le cadavre selon des...